Louis
Extrait du Who's Who in France



DUCATEL Louis, Ferdinand INGÉNIEUR , HOMME POLITIQUE

Né à Frévent (Pas-de-Calais). Le 13 mars 1902. Décédé à Cannes (Alpes-Maritimes). Le 28 juin 1999. Fils d 'Octave DUCA TEL. Cordonnier, et de Mme, née Henriette GLAIRE. Marié en premières noces à Louise HANOCQ, et en seconde noce, le 7 juin 1969, à Micheline LEROUX Enfant de son premier mariage: Paul. Né en 1929, ingénieur et, industriel, auteur d'ouvrages historiques et d'un film historique sur Napoléon III Études : cours par correspondance Eyrolles puis École des travaux des publics de Paris. Diplôme : ingénieur des travaux publics ( 1921 ) Carrières : 1934 : ingénieur-conseil de collectivités publiques et d'entreprises, Fondateur en 1966 et président-directeur général de 1966 à 1972 puis administrateur de la Société Capag-Holding devenue Financière Louis Ducatel puis Financière Iéna et fondateur de Ducatel Holding S, A. Parallèlement. Il mène dès 1945 une carrière politique, tout d'abord en tant que conseiller municipal de Paris et conseiller général de la Seine, vice-président du Conseil général de 1945 à 1962 ; et vice-président du conseil municipal de Paris de 1961 à 1961 sous l'étiquette « centre républicain ». En 1969 , il fonde le Mouvement social et démocratique et cette même année 1969, se présente en tant que candidat « libre » aux élections présidentielles. Voulant incarner les espérances du Français moyen, il entend dépasser l'ancien candidat des élections de 1965 Monsieur Barbu et s'attribue un suffrage de 22 % la veille des élections, Mais ni la presse ni l'opinion ne le prennent au sérieux et il obtient seulement 1. 26 % des suffrages exprimés au premier tour devant le candidat Alain Krivine qui ne totalise pour sa part que 1. 05 % des voix, Affirmant appartenir à la famille politique centriste. Il appelle au second tour à voter en faveur du candidat Georges Pompidou. Autodidacte milliardaire, à qui l'on doit l'invention du tuyau Ducatel et du Métacryl, il se retire alors de la politique, écrit divers ouvrages et se consacre à la peinture. Il décède trente ans plus lard, en juin 1999 , à l'âge de quatre-vingt-dix sept ans. Œu vre : A la force du poignet (Editions de la Table ronde, 1961: rééditée en 1977); Face à Face avec Pompidou (1971) : Pour retrouver la joie de vivre (1985): Vision sur les arts (1985). Décoration : Officier de la Légion d'honneur. Croix de guerre 39-45, Médaille de la Résistance, Commandeur de l'Economie nationale. Distinction : Médaille de vermeil de la Ville de Paris (1914). Médaille d'or des artistes français. Premier grand prix d'excellence au concours international de peinture à Cannes (1976 et 1990).

© Who's who - Tous droits réservés ©